Thursday, October 19, 2006

mis proximas vacaciones seran asi (yo soy el de la guitarra)

HOME - La Ballade du Mois de Juin

Le mois de juin
Si j'avais su
Si j'avais pu
Eviter ça
N'en jette plus
Ne sois pas déçu
Je n'ai rien vu de cela
Mes deux mains cachaient ma figure
Quand j'ai gâché notre proche futur
Quand j'ai foncé vers la mer en voiture
J'ai foncé
A l'arrière j'avais ma guitare
Mon laisser-passer et trois tonnes de bazar
Quand j'ai heurté de plein fouet
Les pleins phares
Le fossé
Si je me souviens
La balade était bien
Si je me souviens
C'était au mois de juin
Au mois de juin
Beau mois de juin
Si j'avais su
Si j'avais pu
En rester là
Ne le dis plus
Ne sois pas déçu
Je n'ai pas baissé les bras
Mes deux mains cachaient ma figure
Quand j'ai gâché notre proche futur
Quand j'ai foncé vers la mer en voiture
Défoncée
A l'arrière j'avais ma guitare
Mon laisser-passer et trois tonnes de cafard
Quand j'ai heurté de plein fouet
Les pleins phares
La jetée
Si je me souviens
La balade était bien
Si je me souviens
C'était au mois de juin
Au mois de juin

Beau mois de juin

1 comment:

javoc said...

Es mortal la parte que salen un grupo d eovejas de un granero por al lado d eellos, me reí mucho. serán mejores tus proximas vacaciones. j.W ambassador.